Des week-ends loisir/répit

L’association a mis en place un projet “loisir pour les enfants/répit pour les familles”.

Les objectifs

Le premier objectif de ce projet est l’accès aux loisirs pour les enfants et adolescents porteurs de handicap. En effet leur accueil est parfois possible dans les centres de loisirs ou dans certains (rares) clubs de sport. Pour certains handicaps comme l’autisme, cet accès aux loisirs est très exceptionnel. Souvent il est envisageable lorsqu’il est individuel mais coûteux (comme les cours d’équitation).

Le deuxième concerne directement les familles ayant un enfant ou adolescent handicapé. Les familles sont isolées, souvent en rupture (avec l’éducation nationale, les instituts…). La personne handicapée très souvent est à domicile, les difficultés grandissent avec l’enfant. Les parents sont  épuisés, sans relai depuis des années. Les temps passés avec la fratrie sont rares, voire inexistants. L’équilibre familial est terriblement fragilisé. C’est pour répondre à cette forte demande de répit parental que ce projet a vu le jour.

Un séjour par mois

L’association support terre et vie met donc en place ces week-ends loisirs/répit, avec l’aide d’une éducatrice spécialisée (formée à l’autisme), Hawa, qui va se charger de l’organisation concrète et de l’encadrement des séjours. Un séjour par mois est envisagé, avec un roulement pour les jeunes. Une dizaine sont déjà préinscrits ! Ces séjours se font dans le département ou dans la région.

L’association souhaite diminuer le coût de ces séjours pour les familles qui ont déjà de nombreux frais annexes dus au handicap de leur enfant. Ainsi, elle finance une très grande partie du coût de ces séjours.

Premier week-end organisé

Au mois d’octobre, ce sont Romane, Raphaël et Gabriel qui sont partis trois jours et deux nuits à Campan dans les Hautes-Pyrénées.

Promenade autour du lac de Payolle

Au programme du séjour : ferme pédagogique, accrobranche, randonnée, pêche et équitation. Musicothéraphie (Musicothy à Bagnères de Bigorre). Mais aussi un travail de l’autonomie et du vivre ensemble : installation dans un gîte, courses, préparation des repas (notamment les poissons pêchés).

Et même un repas au restaurant !

Pisciculture de Baudéan
Le dernier repas … c’est au restaurant à Bagnères de Bigorre !

Le mois prochain ce seront Richard, Sacha et Elouan qui partiront en week-end.