Un bouc dans le troupeau

Au printemps dernier nous avions envisagé faire l’acquisition de nouvelles chevrettes. Cela n’a pas pu se faire et nous avons donc changé de stratégie pour agrandir notre petit troupeau : faire se reproduire nos chèvres. Les futurs chevreaux et chevrettes seront nourris par les mères, et nous pourrons essayer de récupérer un peu de lait.

Grâce à l’association des chèvres des Pyrénées dont nous sommes adhérents, nous avons réussi à trouver un éleveur qui a accepté de nous prêter un bouc quelques semaines pour saillir nos chèvres.

Bénichou, bouc prêté à l’association par Alain, berger à Cazaubon

Pendant ces quelques semaines, le bouc Bénichou est resté dans le bois en compagnie de nos chèvres, et il s’est très bien comporté 😉

Normalement les mises bas devraient avoir lieu pendant les vacances de février.

Tous au même râtelier
Avez-vous reconnu Papillote ?
Praline qui dévore les feuilles de mûrier